Validité des stages

Règle du 75%  : Un stage n’est valide que si le résident a été présent durant 75 % du nombre réel de jours ouvrables de la période.

  • Tous les congés prévus à l’entente (ex : journées de congrès, congés pour étude, etc.) sont considérés comme des journées d’absence. Exemple : vous avez droit à un maximum d’une semaine de congés (5 jours ouvrables) dans un stage de 28 jours (20 jours ouvrables).
  • La Journée Carrière Québec, la Journée Carrière hors Québec, le Colloque sur les PREM en MF, la Journée du médecin résident de même que la participation à des visites d’agrément à titre de résident visiteur ne sont pas considérés comme des absences.

Consultez la lettre de libération sans pénalité des résidents dans le cadre de certaines activités

  • Les lendemains de garde, incluant ceux qui découlent d’une garde de fin de semaine, ne sont pas considérés comme des absences.

Université de Montréal

La règle du 75% est mentionnée dans le Guide pratique du résident et dans le Règlement des études postdoctorales.

Un Guide d'interprétation de l'article 11.5 c) du Règlement des études médicales postdoctorales adopté par le Comité des études médicales postdoctorales détaille davantage la règle du 75%.

Université McGill 

Un document d’interprétation de la règle du 75%, proposé par l’ARM, est disponible sur le site Internet de l’université :

https://www.mcgill.ca/pgme/fr/stagiaires-actuels/politiques-et-procedures

Université Laval

La validité de stage est abordée dans le Guide du résident : http://guide-resident.fmed.ulaval.ca/

Le vice-décanat aux études médicales postdoctorales propose un Guide d’application des principes relatifs à la validité d’un stage. Ce guide est disponible dans l’Intranet.

Université de Sherbrooke

La règle du 75% est précisée dans le document Règle relative à la validité d’un stage. Ce document, adopté par le Comité des études médicales postdoctorales, est disponible dans l’Intranet.