25 juin 2015

Prix Excelsior

Les lauréats des Prix Excelsior 2015






Les Prix Excelsior ont permis à la Fédération de reconnaître la contribution de cinq médecins résidents à la santé, au bien-être et à leur communauté universitaire et locale.Cette année, la Fédération a reçu 21 soumissions dans cinq catégories. Nous offrons nos félicitations aux quatre récipiendaires : les docteurs Géraldine Godmaire- Duhaime (AMReQ); Ji Wei Yang (AMRM); David-Martin Milot (AMReS) et Martin Kuuksne (ARM). Le Prix Excelsior en médecine familiale a été remis au Dr Louis-Charles Moreau (AMreQ). Les récipiendaires ont reçu un certificat de reconnaissance ainsi qu’un chèque de 750 $.


Dre Ji Wei Yang
est R3 en médecine interne à l’Université de Montréal. La promotion de la santé lui tient à cœur et elle s’implique activement pour la promotion de la santé au sein de divers organismes : ministère de la santé des Églises adventistes du 7e jour du Québec, l’Association des médecins haïtiens à l’étranger et le Groupe UdeM Haïti Glaucome. Elle prononce des conférences dans la communauté pour sensibiliser la population à des problèmes de santé comme l’hypertension, le syndrome métabolique et l’apnée du sommeil. En novembre dernier, elle a coordonné un groupe de 20 personnes pour une mission en Haïti dans le but de tenir des cliniques de médecine générale et de dépistage du glaucome dans quatre localités, tout en collaboration avec les médecins locaux afin de les outiller dans leur travail. Une candidature qui allie leadership, partage d’expertise et générosité.

 


Dre Géraldine Godmaire-Duhaime
est R3 en psychiatrie à l’Université Laval à Québec. Avocate de formation, elle organise et collabore régulièrement à des présentations sur les aspects éthiques et médico-légaux de la médecine. Ses compétences en droit autochtone et constitutionnel acquises au ministère de la Justice du Québec sont un atout indéniable qu’elle sait mettre au service de ses collègues. Elle participe également activement à divers organismes dont le comité d’éthique de l’Association des résidents en psychiatrie de Laval et la Direction du professionnalisme et de l’imputabilité sociale à la Faculté. Elle a aussi organisé une demi-journée d’enseignement pour les résidents et les professeurs de psychiatrie intéressés aux aspects éthiques de la Loi sur les soins de fin de vie.

 


Le Dr David-Martin Milot
est R3 en santé publique et médecine préventive à l’Université de Sherbrooke. Il est l’un des fondateurs et co-président du groupe Jeunes médecins pour la santé publique, mis sur pied en 2014, dans la foulée des modifications apportées par le projet de loi no 10. Ce regroupement compte une dizaine de médecins résidents et vise à assurer la défense et la promotion des bénéfices apportés par la santé publique sur la santé de la population québécoise, par le biais des médias sociaux et traditionnels. Le Dr Milot a aussi créé et coordonné des stages internationaux sur les iniquités en santé, via le Réseau international de Médecins du Monde. Son implication démontre un souci pour sa profession et témoigne de son leadership et de son esprit d’initiative.

 


Le Dr Martin Kuuskne
est R4 en médecine d’urgence à l’Université McGill. Ce dernier a contribué au développement d’un outil de simulation destiné à parfaire les connaissances de ses collègues. ResusHour fait maintenant partie intégrante du programme de formation en  urgence en offrant une exposition plus fréquente aux techniques de réanimation pour l’équipe de résidents en médecine d’urgence. Il a réussi à obtenir des fonds notamment pour acheter un mannequin et de l’équipement additionnel. En novembre dernier, il a organisé les premiers jeux olympiques de la simulation en médecine d’urgence à McGill. On peut certainement saluer son leadership, ses habiletés sur le plan de la communication et de la promotion d’une formation de qualité.

 


Le Dr Louis-Charles Moreau
est R1 en médecine familiale à l’Université Laval. Il poursuit sa formation à l’UMF de Manicouagan. Il s’est rapidement intégré à son nouveau milieu et a participé à plusieurs activités sportives dont le Tournoi de basketball en fauteuil roulant du Centre de réadaptation, aux 24 heures Cross-Fit pour la Maison des soins palliatifs et à la Journée Challenge 2014 de la Jeune Chambre de Manicouagan. Son projet le plus marquant est un cours de montagnais qu’il a organisé pour favoriser davantage l’intégration des médecins dans la communauté. Une dizaine de médecins résidents et de médecins en exercice y participent. Ce sont son esprit d’initiative, son leadership et son souci d’intégration dans la communauté qui lui ont valu de mériter le premier Prix Excelsior destiné à un résident en médecine familiale.