Obtenir un PREM GMF-U

Dans un premier temps, le DRMG doit réserver des places au PREM pour permettre le recrutement de médecins dans les groupes de médecine familiale universitaires (GMF-U) reconnus prioritaires par le MSSS.

Aussitôt qu’un candidat est pressenti pour combler un de ces postes, et au plus tard le 31 octobre, la directrice ou le directeur du département de médecine familiale de la faculté de médecine concernée doit confirmer son choix au MSSS et au DRMG responsable de délivrer l’avis de conformité du candidat sélectionné.

Si, au 31 octobre, aucune candidature GMF-U n’est recommandée pour les priorités identifiées, l’avis de conformité au PREM sous-territorial est alors libéré et retourne dans la marge de la manœuvre régionale. La place au PREM n’est alors plus réservée pour un poste GMF-U et pourra être attribuée à un autre candidat qui ira combler d’autres priorités disponibles.

Lorsqu’une candidature académique se manifeste en cours d’année pour combler un recrutement prioritaire GMF-U reconnu par le MSSS, le recrutement sera possible pourvu que le candidat soit sélectionné par la directrice ou le directeur de département de médecine familiale de la faculté de médecine concernée et qu’une place au PREM du sous-territoire soit disponible. Si aucune cible sous-territoriale n’est disponible, mais que des places demeurent vacantes dans la marge de manœuvre régionale, le DRMG devra utiliser les postes de la marge régionale pour combler ce besoin.

Lorsqu’un recrutement sert à combler des besoins académiques prioritaires, le DRMG pourra, à certaines conditions et sous réserve de l’approbation du COGEM, accorder un avis de conformité en surplus de sa cible régionale de recrutements autorisés. Le médecin visé par le recrutement doit :

  • Se qualifier en mobilité interrégionale et compter au moins trois années de pratique active au sens des ententes (soit 600 jours de facturation à 518 $ par jour);
  • Avoir obtenu la recommandation du directeur du département universitaire de médecine de famille de la faculté de médecine concernée;
  • Avoir le profil de pratique attendu selon les orientations reconnues par le COGEM;
  • Effectuer la totalité de ses inscriptions de patients au sein du GMF-U concerné.