Garde à l'urgence (cf. article 12.12)

Le quart de travail à l'urgence est considéré comme une garde en établissement lorsque le résident ne travaille pas à temps plein dans ce service. 

Une garde à l'urgence ne peut dépasser 12 heures. Toutefois, si elle est combinée avec une journée normale de travail, le nombre total d'heures travaillées ne peut dépasser 16 heures.  Elle doit respecter les dispositions de l'entente concernant les gardes en établissements et les gardes de nuit en établissement.  Par ailleurs, à titre d'exemple, lorsque le résident travaille aux étages le jour, et qu'il est assigné à l'urgence pour y faire une garde le soir, le nombre d'heures de travail maximal dans la journée sera de 16 heures. Un repos obligatoire de 8 heures est requis après chaque garde.  Il est à noter que cet article ne s'applique pas au résident en stage dans le service d'urgence.