Congés fériés (cf. article 23)

Les médecins résidents ont droit à 13 congés fériés payés dans une année.  Ces congés sont indiqués sur une liste préparée par l'établissement et remise à chaque résident au plus tard le 1er juillet de chaque année. Lorsqu'il établit les quarts de garde, l'établissement répartit équitablement les congés fériés entre les résidents d'un même département.  À noter : le congé férié observé est celui qui prévaut dans l'établissement où le résident effectue son stage.

Jour de Noël ou du jour de l'An

À l'occasion du jour de Noël ou du jour de l'An, le résident a droit à 5 jours consécutifs de congé, incluant le jour de Noël ou le jour de l'An.  Les jours autres que les congés fériés et les jours de fin de semaine, compris dans ce congé, sont déduits du congé annuel et/ou des congés fériés accumulés, au choix du résident.


Report d'un congé férié

Si le résident est de garde durant un congé férié (en établissement ou à domicile), ce congé peut être repris à une date ultérieure, dans la même année universitaire (soit du 1er juillet au 30 juin).  Les congés fériés peuvent même être cumulés.

Rémunération d'un congé férié

Le résident peut choisir d'être rémunéré pour un congé férié travaillé.  Notons que, si une portion de la garde se situe à l'intérieur d'un congé férié, le résident est réputé avoir travaillé lors de ce congé.  Par exemple, le lundi 9 avril 2014 est un congé férié.  Autant les résidents de garde à domicile le dimanche 8 avril, que les résidents de garde le lundi 9 avril, auront la possibilité de reprendre ou de se faire payer le congé férié. De la même façon, si le résident effectue une garde de nuit en établissement le 9 avril 2014 de minuit à 8 heures le lundi matin, il aura aussi la possibilité de reprendre ou de se faire payer son congé férié.


La rémunération correspond au 1/130 de son salaire annuel, en plus de la rémunération normale de sa journée de travail, ce qui équivaut à du temps triple.  Une demande doit être faite auprès de la direction de l'enseignement ou à la direction du service de la paie.